Jean Galler, chez blanche

Le coup de foudre...

En 1978, les bâtons de chocolat Galler et les pralines commencent à prendre de l'ampleur et le modeste atelier de la pâtisserie familiale devient vite trop étriqué. Jean décide d'acheter une maison à Vaux sous Chèvremont et fait ainsi la connaissance d'Yvette la fille des propriétaires. Le coup de foudre est réciproque ! Ils se marièrent, furent heureux et eurent....

Chez Blanche c'est qui ?

Petit-fils et fils de boulangers pâtissiers, Jean Galler se destine tout naturellement lui aussi à travailler la pâte... Il passe quelques années à  l'école hôtelière mais la quitte bien vite pour travailler dans la pâtisserie familiale. Il travaille ensuite à la boulangerie Penoit à Seraing, puis plusieurs années à la mythique pâtisserie Groffy à Liège célèbre pour son fameux "Misérable". Mais en chemin il rencontre le chocolat... et pour lui il abandonne pains et gâteaux... En 1976, à 21 ans il crée la chocolaterie Galler.

Jean Galler,chez blanche
chez blanche, yvette dillen, jean galler.jpg

C'est de ce désir du bon et du simple qu'est née "Blanche". Et ainsi de revenir à la tradition familiale du bon pain, d'une simple pâtisserie "boulangère"...

...une petite Justine.

Yvette terminait ses études de peinture à l'Académie des Beaux-Arts ; tout de suite elle a pris en main la création du design et de l'image Galler. Passionnés tous les deux de gastronomie, curieux de tout , ils cuisinent et "pâtissent" ensemble dès qu'ils le peuvent, ils partagent la même passion pour les bonnes choses et la simplicité.